samedi, février 24, 2007

VILLEVIEILLE : ADIEU BEL ARBRE...

peinture de Soloange Guiffrey (197o)
nouveau: le rond-point de la source
le bel arbre de la source (2005)
Dernièrement, j'ai eu le triste privilège d'assister...impuissant à la mort de l'arbre de la source. Oui, j'ai été le témoin des derniers instants de ce véritable colosse, et quand il s'est abattu sur le bitume de la chaussée, une larme fugitive a glissé de ma paupière.....
Oui le grand arbre est mort.
La voix stridente de l'implacable tronçoneuse qui s'acharne contre son innocente proie....un long craquement sinistre qui m'entre dans le coeur comme une lame de poignard....un bruissement lugubre comme si c'était le râle d'un mourant......et puis la chûte, l'épouventable chûte sur le sol.
Maintenant le voilà couché sans vie, à la merci des ouvriers.
Victime du progrès, de l'urbanisation et des cruels impératifs de la vie moderne le grand Cyprès est mort.Il ne dispensera plus son ombre bienfaisante sur le puits et la source. Situé sous la route de Nîmes, pas très loin du château il faisait partie depuis toujours du paysage. (ci-joint l'aquarelle de Solange Guiffrey1970)

Enfant, avec mon frère nous venions de Sommières le jeudi a.m. afin d'essayer de capturer quelques grenouilles ou tritons (pour la leçon de science naturelle du lendemain) au travers de ses racines qui puisaient dans l'eau claire de la source. De cette abondante source il ne reste à présent qu'un mince filet d'eau. A cet endroit où il y avait des vignes et où bien longtemps après j'ai tué mon premier perdreau, il y a maintenant UN LOTISSEMENT. Les pelles mécaniques et autres buldozers ont eu raison des racines du viel arbre. On a VIABILISE le secteur, canalisé les eaux pluviales, cimenté les abords du puits, goudronné les allées du lotissement.....aussi depuis quelques temps j'avais constaté que les branches séchaient, et je pensais bien qu'un jour avant qu'il ne tombe, il faudrait le supprimer.
Ce jour est hélas arrivé et je suis un peu triste....
Posted by Picasa
Enregistrer un commentaire