vendredi, mai 20, 2011

Sommières: souvenirs: 1954 Une virée inoubliable pour ces jeunes Sommièrois

C'est dernièrement au cours d'une ballade au viaduc de Garabit avec la "passerelle" qu'avec mon camarade Lacassin, nous nous sommes souvenus que....quelques années auparavent , nous étions passés au pied de cet ouvrage "en vélo".
C'était au cours de l'été 54 : La visite des châteaux de La Loire à bicyclette ! un vrai petit tour de France pour cette dizaine d'élèves du cours complémentaire de Sommières . Dirigé par Monsieur Nouet ce "raid" : promenade,vélo,visite et camping nous amena successivement de St Etienne à Nevers,Bourges, Orléans et (presque )tous les châteaux de La Loire. Nous sommes même allés jusqu'aux Sables d'olones où nous n'avons pas vu la mer tellement il pleuvait ! Cette nuit là, si j'ai bonne mémoire, nous avons dormi à la gare !
de gauche à droite :J.Jeanjean,P.Lacassin,Faison,Gourdon,J.P.Bez,M.Valès,J.Ducros,mmeVales,J.P.Dessalces,C.Salles,A.Perrier,M.Jeanjean,P.Nicolas et P.Nouet

Bien entendu qu'il ne s'agissait pas d'une course et que nous étions accompagnés d'un petit car qui assurait le transport du matériel, des tentes, des vivres et qui le cas échéant permettait à certains de se reposer.
et ici au bord de la Loire : C.Salles, MmeValès, M.Valès M.Jeanjean, P.Nouet, P.Nicolas, JP.Dessalces, A.Perrier, Faison, JP Bez, P.Lacassin, Gourdon, J.Ducros J.Jeanjean

Au retour nous nous sommes arrêtés à Oradour sur glane, puis Saint Flour...et c'est là que nous sommes passés au Viaduc de Garabit (où la Truyère n'était qu'une petite rivière et que le barrage n'existait pas), ensuite nous avons campé au Lac du Bouchet et le soir de notre arrivée à Sommières,nous avons couché une dernière fois sous la tente....au bout de l'esplanade (là encore, il n'y avait ni le camping ni les arènes )Soirée devant le feu de camp : M.et Mme Valès, J.Ducros,Gourdon,Salles, Dessalces, Mouret,x..

,
Entre deux averses aux Sables d'olonnes : Dessalces , Perrier, Ducros, jeanjean, Nouet, Gourdon;
Posted by Picasa
Enregistrer un commentaire