samedi, février 14, 2009

Artisans d'autrefois à Sommières 1

Raymond Gal le tonnelier de la route de Saussines était une "figure" du Faubourg . Depuis sa remise toujours ouverte sur la route, tout en affinant ses douelles, il observait tout, et rien ne lui échappait!
Le verbe haut il n'hésitait pas à interpeller les retardataires qui se rendaient à l'usine à bicyclette parce qu'ils passaient dangereusement...trop vite!
Maintenant il n'y a plus les ouvrières de la SOCOMI ni leurs bicyclettes mais il y a les voitures, comme quoi rien n'a vraiment changé.
Ici, c'est LEBRE le taillandier, sa boutique se trouvait dans la rue neuve. Lorsqu'il n'était pas à sa meule, on était sûr de le trouver sur sa barque à Vidourle car sa passion était la pêche.
Là,c'est Maurice Lacroix le chaisier.
Quant à cette personne, j'ai oublié son nom mais je la revois encore sous la terrasse du café glacier à l'abri des arches du pont en train de travailler l'osier. Tandis que le travail de son compagnon consiste à aller couper les amarines et les cannes au bord du Vidourle, elle va confectionner une paire de paniers qu'elle ira ensuite vendre dans la rue du pont , et le prix de vente de ses vanneries dépendra bien entendu...des besoins d'argent de la journée.
Posted by Picasa
Enregistrer un commentaire