mardi, novembre 14, 2006

"FONTBONNE"....terrain de FOOT !

Parmi mes nombreuses promenades dans la campagne environante, il est un endroit que j'aime bien et qui me rappelle de vieux et bons souvenirs de jeunesse : c'est "Fonbonne", un quartier ou plus exactement un terrain qui se trouve derrière le plan des quatre chemins de Souvignargues. A l'heure actuelle ce champ envahi de ronces et de quelques chênes verts sert de temps à autres à parquer les chevaux, mais à l'époque c'était un terrain de football, un terrain "neutre" où le jeudi avec les élèves de l'école de Sommières (laïque) nous allions affronter ceux du collège (privé) de Primecombe.
Certains d'entre-nous venaient à bicyclette et les autres "montaient" à pieds par le mas de la Rivoire quant à nos adversaires eux arrivaient de Fontanès au travers des vignes, au grand complet, c'est à dire toute l'école car c'était leur promenade ebdomadaire; ils marchaient en rangs, encadrés par de jeunes abbés en tenue et en chantant ....des cantiques.
Pour nous c'était un honneur de disputer ce genre de rencontre, une sélection , un match international en quelque sorte et puis jouer et battre une équipe de curés......!
Bien que plus forts, nous perdions souvent. En effet nous étions toujours arbitrés par le "supérieur" de Primecombe, et l'homme en noir (il arbitrait en soutane) n'acceptait aucun "gros mot" et comme les cartons jaunes n'existaient pas....c'était l'exclusion directe. A ce tarif là où nous étions encore les plus forts, nous finissions souvent les matches à sept ou huit!
Quelques fois mon père venait me voir jouer et çà lui donnait l'occasion de saluer et de discuter avec les responsables de l'internat. Un jour même alors qu'il suivait le match en compagnie d'un jeune abbé, mon père lui dit: Vous avez vu mon frère il y a pénalty et le jeune prêtre certainement plus doué pour le latin que pour la langue de Sheakspeare lui répondit en souriant"Non je ne l'ai pas vu il n'a pas du venir aujourd'hui...."!.. Posted by Picasa
Enregistrer un commentaire