jeudi, mai 11, 2006

Ce n'est pas un champ de "FLORALINE" !

Lorsque Vetea a quitté son ile pour la première fois, il devait avoir cinq ou six ans, et qu'il est venu en France, en se promenant avec moi dans la campagne à la vue des ces "estrangues tibals"( étrangle cheval), il m'avait dit que sa mère lui en faisait souvent manger car ça ressemblait à l'image des paquets de Floraline .
Très observateur pour son age, il avait même vu des requins dans le Vidourle (c'était des carpes) par contre à la vue de nos "petits gris" il avait avoué ne pas connaitre ces coquillages.
La floraline lui a bien profité.....et il a bien grandi car il a maintenant une tête de plus que moi Posted by Picasa
Enregistrer un commentaire